bernard-miramont

Performances

Ces dernières années Bernard Miramont participe à des performances où la musique tient une place importante. Dans les “love songs” l’artiste utilise des chansons faisant partie de la mémoire collective.
En abordant un répertoire classique ou contemporain l’œuvre musicale et théâtrale devient le véritable moteur de la création plastique. Une partie de l’œuvre étant exécutée en public, pendant le concert, les sonates des
“7 dernières paroles…” et les mouvements du quatuor de Philip Glass rythment et induisent le travail pictural. L’espace et le temps, une des problématiques de l’artiste, trouvent ici une nouvelle expression.

Josef Haydn, Les sept dernières paroles du Christ sur la croix

Conservatoire Camille Saint-Saëns, Dieppe
Orchestre “Les cordes sensibles”, Direction François Camus
Récitant : Jean-Claude Antony.
Performance sur scène, 7 toiles – acrylique et pastel gras, format 81 x 130 cm – conception du diaporama


Philip Glass : 2ème quatuor à cordes “Company” – Texte Samuel Beckett

En partenariat avec le Conservatoire Camille Saint-Saëns, La Linerie et Art Axe & Cible.
Orchestre “Les cordes sensibles”, Direction François Camus. Chorégraphie : Béatrice Pellegrin
Réalisation d’une toile de 160 x 560 cm pendant l’exécution de l’oeuvre.
Découpage de la toile lors d’une nouvelle intervention à Lille (Ateliers Bouchez), lecture du texte de Beckett.


 

Performance du 4 juin à La Linerie avec Johanna Häiväoja
en collaboration avec le Conservatoire Camille Saint-Saëns.

 

Visitez le site de Johanna Häiväoja