bernard-miramont

mémoire du vivant

Le Nombre d’Or renvoie à de la perfection, celle des proportions du corps de l’homme selon l’idéal de la Grèce antique. Ce n’est pas tant à de la perfection que les derniers travaux de Bernard Miramont se réfèrent ; ce que l’exposition met en scène, ce sont les multiples jeux de miroir, de croisements qui s’organisent dans une création plastique entre le modèle, l’artiste et l’invitation à décrypter faite au spectateur. La culture, chez Bernard Miramont, met à distance, toujours et encore, ce qui serait du désir, du souvenir, du passage du temps comme une vérité imposée. C’est cette quête renouvelée, jamais finie, en résilience permanente : son Nombre d’Or, que cette exposition a présenté.
Marc Lasseaux

Love Songs

Déclenchez le lecteur audio puis cliquez sur l’œuvre